Cercle de Réflexion et d'Étude pour le Développement de l'Optique
L'association des métiers et expertises pour le "TRÈS HAUT DÉBIT"

Abonnez-vous à la Newsletter pour retrouvez toute l'actualité de l'association.

captcha 

Nos évènements

  • JEUDIS DE LA FIBRE
    Agriculture connectée
    Jeudi 7 novembre 2019 de 18h à 20h à la FNCCR, 20 Boulevard de la Tour-Maubourg, 75007 Paris Une soirée table-ronde débat en présence des ...
  • FORUMS
    Congrès national de la FNCCR à Nice
    Le Cercle CREDO sera présent lors du Congrès National de la FNCCR - du 1er au 3 octobre 2019 - à travers son bus de la Fibre et l'intervention de ...
  • FORUMS
    Les 20 ans de Megalis
    Le bus du CREDO « Génération fibre » sera présent à Lorient à la cité de la voile pour fêter les 20 ans de ...

Newsletter Infrastructures Numériques - n°25 (février 2020) Retour sur le rachat de SFR par Altice / SFR sème la zizanie dans les télécoms // Fibre...

12 FéVRIER 2020

La newsletter THD élaborée par le Cercle CREDO, Forum ATENA et l'IREST (Institut de Recherches économiques et Sociales sur les Télécommunications)...

La newsletter THD de Forum ATENA, l'IREST et le Cercle CREDO.

 

Newsletter Infrastructures Numériques
n°25 - février 2020

Edito

Tout d’abord, avec toute l’équipe de rédaction de cette newsletter, je vous souhaite une belle et heureuse année 2020, une année 20 sur 20.

Pour la première fois, cette newsletter est adressée aux membres du CREDO (www.cercle-credo.com), mais également à ceux de Forum ATENA (www.forumatena.org) et de l’IREST (www.irest.fr).

Il y a 4 mois, alors que nous étions face aux prémices d’un mouvement social sans précédent, j’écrivais ceci : « vendredi 13 septembre, jour de grève du métro parisien. C’est un évènement certes gênant pour la vie quotidienne des collaborateurs et des entreprises, mais qui impacte peu la production, notamment grâce aux nouvelles façons de travailler, qui se sont développées avec le numérique (télétravail), et au Très Haut Débit ».

Les 8 semaines consécutives de grève de la RATP et de la SNCF, que nous venons tous de subir, confirment totalement cette appréciation : tous les métiers intellectuels ont été faiblement perturbés, à la différence des métiers où le contact humain est irremplaçable, qui ont connu une baisse drastique de leur activité.

Oui, le numérique est entré dans le quotidien de nombreux Français et il va falloir apprendre à vivre avec et à en tirer tous les avantages : c’est le sens de nombreux évènements organisés par Forum ATENA et par l’IREST.

En même temps, le paysage français des infrastructures numériques évolue chaque jour :

  • Création de nouveaux acteurs associant opérateur de télécommunications et fonds d’investissement de SFR FTTH, d’Orange Concessions ou encore d’IFT (Iliad/Free)
  • Poursuite de la consolidation du marché : citons l’acquisition de COVAGE par SFR FTTH ou bien celle d’Option Service par CELESTE
  • Difficultés rencontrées par certains acteurs audacieux : KOSC Télécom, Qwant, Criteo
  • Projets innovants : calculateur quantique, calcul de haute performance (HPC), Data computing
  • Annonce du lancement des attributions des fréquences 5G
  • Premiers retours d’expérience des RIP FTTH

En Europe, certains pays commencent à partager le choix du FTTH généralisé ouvert par la France. C’est notamment le cas de la Grande-Bretagne et de l’Allemagne, qui démarrent avec quelques années de retard.

Rappelons que sans infrastructures adaptées pérennes, il ne peut y avoir de services numériques, et, de ce fait, pas d’entrée dans le monde du 21ème siècle qui se crée sous nos yeux. C’est dans cette logique que le CREDO mène, depuis plus de 25 ans, une grande diversité de travaux sur les usages numériques, le Très Haut Débit ou encore la fibre optique.

Parallèlement, des voix s’élèvent pour étudier l’impact de ces technologies sur l’environnement, voire même pour les dénoncer avant toute étude sérieuse :

  • Influence de la 5G sur la santé
  • Consommation des datacenters
  • Comparaison des bilans énergétiques de la fibre et du cuivre

Notre secteur vit aujourd’hui une période historique et c’est la vocation de nos associations que d’éclairer les choix qui façonnent notre vie et celle de nos enfants. Rejoignez-nous, impliquez-vous au sein de Forum ATENA, de l’IREST ou du CREDO : nous avons besoin de votre contribution !

Richard Toper
Vice-Président de Forum ATENA & de l'IREST
Président du Cercle CREDO

Documents

 

Brèves

Rachat de SFR par Altice : l’Autorité de la Concurrence a ignoré les mises en garde de l’Arcep

Le gendarme de la concurrence a levé en octobre certaines obligations imposées à Altice suite au rachat de SFR. Ignorant sur plusieurs points les recommandations de l’Arcep.

En octobre dernier, l'Autorité de la concurrence délestait Altice de plusieurs poids. Suite au rachat de SFR en 2014, le groupe de Patrick Drahi s'était en effet vu imposer un certain nombre d'obligations afin de préserver la concurrence sur les marchés de détail et de gros. Des engagements en grande partie levés cet automne, le gendarme jugeant que l'évolution de la situation dans l'écosystème télécoms ne les légitimait plus.

Source : degroupnews.com

Lire >

 

SFR sème la zizanie dans les télécoms après la hausse de ses prix de gros dans la fibre

Les opérateurs télécoms vont devoir payer davantage pour se raccorder à la fibre de SFR. Si la zone concernée est restreinte, le montant de l'augmentation irrite au plus haut point dans le secteur des télécoms.

Source : lesechos.fr

Lire >

 

Fibre : la concurrence arrive dans les grandes villes

CityFast, qui a racheté les réseaux de Bouygues Telecom dans les grandes villes françaises, ouvre ses lignes aux petits opérateurs télécoms. Ils vont pouvoir affronter les quatre grands dans ce qui restait leur chasse gardée : Paris, Lyon, Marseille…

Source : lesechos.fr

Lire >

 

Souveraineté : la France en état d’urgence

À l'Élysée et à Bercy, les sujets de souveraineté constituent désormais, semble-t-il, une priorité. Il est temps. Forum ATENA s’est engagé sur le thème de la souveraineté à l’épreuve du numérique depuis quelques années déjà. Précurseurs, nous avons réuni des experts du sujet.

- Les 18 et 19 juin 2014 Forum ATENA et EUROLINC en partenariat avec les écoles ECE et l'ESME Sudria, ont organisé un grand évènement pour proposer des pistes pour une gouvernance européenne de l’Internet.

Source : linkedin.com

Lire >

 

Huawei : les opérateurs télécoms français critiquent les lenteurs de l'administration

Les opérateurs télécoms ont envoyé à l'Anssi leurs dossiers d'autorisation pour installer des antennes 5G chinoises. Mais ses experts de cybersécurité multiplient les demandes de précisions, retardant ainsi le processus. Certains y voient une manoeuvre, le risque étant que si l'Anssi devait refuser des équipementiers aux opérateurs avant l'attribution prochaine des fréquences 5G, prévue en avril, ceux-ci pourraient réviser à la baisse leurs enchères.

Source : Lesechos.fr

Lire >

 

Comment l’Oise est devenu le premier territoire rural fibré d’Europe

De la fibre jusque dans les fermes, c’est le pari du département de l’Oise qui a financé un réseau public pour les habitants des campagnes. Les dernières lignes vont être livrées avec plusieurs années d’avance, comme nous avons pu le constater sur place.

Source : 01net.com

Lire >

 

5G : la pluie risque de faire chuter les débits

Si elle promet des débits spectaculaires et une latence très faible, une frange de la 5G sera dépendante des conditions météorologiques. Une simple averse pourrait ainsi ralentir les performances du nouveau réseau.

Source : lesnumeriques.com

Lire >

 

Orange lance l'extinction de son réseau historique en cuivre

Entre 2023 et 2030, l'opérateur arrêtera progressivement les services puis l'entretien des bonnes vieilles lignes téléphoniques. Un réseau en cuivre dont l'entretien coûte environ 500 millions d'euros par an à Orange.

Source : lesechos.fr

Lire >

 

France THD : le gouvernement poursuit son bras de fer avec les collectivités

Le gouvernement annonce un doublement de l’enveloppe consacrée au déploiement de la fibre en zone rurale, mais ne change pas les règles du jeu.

Le dialogue de sourd se poursuit. Alors que les collectivités décrétaient hier la "mort" du plan France THD, le gouvernement "réaffirme que les engagements" dudit plan "seront tenus". Dans un communiqué diffusé cet après-midi, l'exécutif évoque désormais "une enveloppe de 280 millions d'euros d'ici à 2022". On en était resté à l'annonce initiale de 140 millions d'euros ; l'information nous avait échappé, mais c'est en effet le double qu'a récemment promis Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires, lors d'un déplacement dans l'Indre début décembre, couvert par La Nouvelle République.

Source : degroupnews.com

Lire >

 

Pourquoi la 5G risque de décevoir tout le monde

Si la 5G promet des connexions sans fil 20 fois plus rapides, les risques d'être déçus sont réels et ne manquent pas. Tour d'horizon des problèmes d'une technologie attendue au tournant.

Tout le monde attend beaucoup de la technologie 5G : elle doit sécuriser la conduite autonome, permettre la diffusion en continu de la réalité virtuelle, servir de support à la chirurgie longue distance, rendre possible les appels vidéo holographiques en 3D, faire chuter le prix des smartphones autour de 50 euros et ramener la semaine de travail à quatre heures. La 5G doit aussi ouvrir la voie de l'entreprise en temps réel (RTE) et transformer radicalement son fonctionnement. Enfin, les entreprises qui développent la technologie 5G...

Source : lemondeinformatique.fr

Lire >

 

Très haut débit : la « détestable » stratégie du gouvernement

Il y a quelques jours au Sénat, la Ministre Agnès Pannier-Runacher prétendait que les crédits inscrits dans le projet de loi de finances étaient suffisants pour achever le plan France THD. Elle allait même jusqu’à qualifier de « détestable » l’attitude des sénateurs qui, chiffres en main, démontraient qu’il n’en était rien et faisaient largement voter une rallonge au budget.

La publication du projet de nouveau cahier des charges vient expliquer le tour de passe-passe : le gouvernement veut diminuer à la fois l’assiette des dépenses éligibles et les taux de subvention pour les collectivités ! Avoir ainsi caché le changement de règles aux parlementaires est un déni par rapport à la représentation nationale. La « consultation publique » annoncée aujourd’hui seulement par l’État sur les changements du cahier des charges relève de la même méthode : « un leurre », puisqu’il s’agit uniquement d’ajuster le dispositif d’aides au reliquat de crédits disponibles.

Source : avicca.org

Lire >

 

Peut-on créer un réseau 5G sans Huawei ?

En plus de quinze ans, le géant chinois a réussi à se faire une place de choix en France, où il fait tourner la moitié des réseaux de SFR et de Bouygues Telecom. Longtemps plus compétitif, le groupe a fait remonter ses prix tout en restant technologiquement très performant.

Les opérateurs télécoms peuvent-ils se passer de Huawei en France ? Dans le secteur, il s'agit presque d'une question rhétorique, tant le géant chinois, présent depuis plus de quinze ans dans l'Hexagone, a réussi à tisser sa toile malgré la méfiance qu'il suscite depuis des années aux Etats-Unis. Aujourd'hui, le premier équipementier...

Source : Univers

Lire >

 

Orange annonce la cession d’infrastructures fibre et mobile, et la fin du cuivre pour 2030

Orange a présenté aujourd’hui les grands axes de son plan stratégique Engage 2025. Au programme notamment : l’entrée d’investisseurs sur certaines infrastructures de fibre optique et de téléphonie mobile.


Orange : nouveau plan 2025 pour les réseaux fibre et les pylônes de téléphonieBouygues, SFR et Iliad avaient sauté le pas, ne restait plus qu'Orange. L'opérateur historique s'apprête à céder partiellement ses réseaux fibre et mobile, annonce-t-il à l'occasion de son nouveau plan stratégique Engage 2025. Une manière de "mieux valoriser ses infrastructures" tout en dégageant de quoi continuer à les développer. Une première ébauche de calendrier a également été annoncée pour l'extinction du réseau cuivre en France.

Source : degroupnews.com

Lire >

 

Pourquoi l'explosion de la demande en fibre optique ne profite plus aux industriels français

Les industriels s'inquiètent du bond des importations asiatiques de câbles. La conséquence d'une politique de stock hasardeuse des opérateurs télécoms français, et de prix jouant au yoyo chez les câbliers français.

Branle-bas de combat chez les industriels français et européens de la fibre optique. Alors que les opérateurs télécoms intensifient les déploiements pour accélérer la couverture du territoire avec cette technologie qui offre le très haut débit aux foyers et aux entreprises, les fournisseurs français constatent paradoxalement une chute de leurs carnets de commandes sur les trois derniers mois.

Source : bfmbusiness.bfmtv.com

Lire >

 

Le gouvernement va lancer la « French Tech de la fibre optique »

Un comité stratégique de filière (CSF) rassemblant entre 300 et 400 entreprises des télécoms va être lancé la semaine prochaine. Objectif : remettre du collaboratif dans un secteur très concurrentiel et mieux vendre à l'étranger le savoir-faire français en matière d'infrastructures numériques.

Les entreprises françaises des télécoms vont-elles réussir à s'unir derrière un logo commun, comme le coq rouge façon origami des start-up de la French Tech ? En tout cas, le projet est en bonne voie. Selon nos informations, le gouvernement va lancer le 18 décembre un comité stratégique de filière (CSF) rassemblant entre 300 et 400 acteurs (opérateurs, équipementiers, fabricants de fibre optique…) pour valoriser le savoir-faire français en matière d'infrastructures numériques, notamment à l'étranger. Le coup d'envoi aura lieu au plateau de Saclay, en présence d'Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d'Etat à Bercy chargée notamment des télécoms.

Source : lesechos-fr.cdn.ampproject.org

Lire >

 

Fibre optique : pourquoi la Chine inonde le monde

La moitié de la production mondiale de fibre optique est engloutie par les opérateurs chinois. Ces deux dernières années, leur appétit s'est calmé et les producteurs locaux ont dû trouver des débouchés.

Les producteurs français de fibre optique sont inquiets. Depuis quelques mois, la concurrence chinoise leur taille des croupières . Après l'acier, l'aluminium ou les panneaux solaires européens, les câbliers seront-ils les prochains à passer sous le rouleau compresseur de la première puissance manufacturière mondiale ?

Source : www-lesechos-fr.cdn.ampproject.org

Lire >

 

Huawei : de nouvelles restrictions tacites imposées aux opérateurs télécoms

Après le vote de la loi sur la sécurisation des réseaux mobiles 5G, le décret d'application est paru samedi au « Journal Officiel ». Mais ce sur quoi les opérateurs télécoms focalisent, ce sont surtout d'autres lignes rouges définies par le gouvernement, mais non écrites dans les textes.

Source : lesechos.fr

Lire >

 

Kosc, un fiasco d’État dans les télécoms pour les entreprises

INFO LE FIGARO - Selon nos informations, à peine trois ans après son lancement, l’entreprise devrait déposer le bilan ce mercredi.

Kosc Telecom, c’était la solution imaginée par les pouvoirs publics pour insuffler un peu plus de concurrence au marché des télécoms dédié aux entreprises. Las, elle a tourné court. À peine trois ans après son lancement, Kosc devrait déposer le bilan ce mercredi dans la matinée, selon nos informations, laissant une ardoise de 120 millions d’euros.

Source : lefigaro.fr

Lire >

 

Fibre optique : friture sur le raccordement final

Alors que les grands FAI nationaux investissent enfin les réseaux de fibre optique en zone rurale, c’est désormais la question du raccordement final qui suscite des tensions.
Problème de raccordement fibre optique mode stocTous les acteurs du THD en conviennent et s'en félicitent : le déploiement de la fibre optique est passé à la vitesse supérieure cette année. Le millésime 2019 devrait en effet livrer quelque 4 millions de locaux raccordables supplémentaires. Sur ce total, 1 million environ devraient se trouver en zone rurale. L'accélération s'est en effet matérialisée aussi sur les réseaux d'initiative publique (RIP) portés par les collectivités pour apporter la fibre dans les zones peu denses.

Source : degroupnews.com

Lire >

 

Mobile : l'Allemagne investit plus de 1 milliard pour résorber ses « zones blanches »

Grünheide, à une quarantaine de kilomètres de Berlin, là où Elon Musk veut installer sa future « giga-usine » de voitures électriques d'ici un an ? Quelques taches roses éparses pour la 4G et, partout ailleurs, la 2G - quand il y a du réseau… Le fantasque milliardaire américain pourra utiliser l'app collaborative Breitbandmessung...

Source : lesechos.fr

Lire >

 

Télécoms : la fibre optique fait un carton au troisième trimestre

Les opérateurs télécoms, Iliad en tête, ont engrangé de nouveaux abonnés fibre à un rythme accru sur la période. Cette vague de recrutement est le reflet du déploiement des réseaux qui s'accélère lui aussi.

La fibre optique est manifestement la grande gagnante de la vague de présentation des résultats trimestriels des opérateurs télécoms qui s'est achevée jeudi avec Bouygues Telecom. Tous ont engrangé des abonnés fibre à un rythme accru sur la période.

Source : lesechos.fr

Lire >

 

Table ronde IREST

Jean-Pierre Bienaimé, Président de l’IREST, vous invite à une table-ronde qu’il animera avec Dominique Balbi, Vice-présidente de l’IREST et Angela Von Beck Bachetta, membre du Conseil de l’IREST sur le thème "Les Réseaux du Futur" qui se tiendra le mercredi 18 mars 2020 à l’ISEP, 10 Rue de Vanves à Issy-les-Moulineaux (M°12 – Corentin Celton).

> Accueil à 17h45, table-ronde de 18h à 20h <<<

Des thèmes prospectifs à moyen et long terme y seront abordés, tels :

  • Le programme Horizon Europe 2021-2027 de la Commission Européenne, avec les « Smart Networks & Services »…

  • L’évolution de la 5G jusqu’en 2030, et l’intégration des industries verticales

  • Les principales tendances des réseaux du futur : Edge Computing, Intelligence Artificielle, virtualisation généralisée des réseaux, architecture distribuée dans les datacenters et équipements, transformation numérique par le cloud, les très hautes fréquences…

  • Les acteurs, les clients, les « stakeholders » : vision futuriste, prospective et disruptive, l’ubérisation des télécoms…

En savoir + et s'inscrire (gratuitement) en ligne >

 

Pour soutenir Forum ATENA : devenez adhérent !

Pour soutenir l'IREST : devenez adhérent !

Pour soutenir le Cercle CREDO : devenez adhérent !

 

Equipe de rédaction : Cécile Henry, Mathias Meller, Laure Pamart